l'autre pays

   _ le premier territoire

   _ la presqu'île

   _ microbiologie des ruines

   _ travailler à terre

   _ peupler une poignée de main

   _ textes

   la petite bibliothèque

   approche d'une situation

   _ je suis une réalité mécanique

   _ transporter une caméra

   _ textes

   proposition à 2 fois 180 cm²

   101ᵉᵐᵉ vitre, inversion d'un clivage

   profondeur des échelles

   marcher pour

   un passant écrit en marchant

   fabriquer des ruines

   circonstances d'un pré

   ressources

101ᵉᵐᵉ VITRE, INVERSION D'UN CLIVAGE

 

dessin au coupe-verre sur vitre [processus inachevé], 147x193 cm

 

produit par la Fondation Hermès, pour l’exposition Cristallisations

La naissance d’un ordre caché, 2015

 

collection du Frac Lorraine, acquisition 2015

 

 

_ « Accident involontaire, dégât sur le matériel du musée ou hommage aux brisures du fameux Grand verre de Marcel Duchamp ? L’œuvre de Guillaume Barborini s’insère dans le parcours avec cette discrète ambiguïté. Sur la surface striée de la plaque se répète inlassablement, avec une extrême minutie, le même motif en triangle [...]. Cette imbrication se rejoue jusqu’aux limites de la forme et de la résistance du matériau, juste avant sa dislocation. 101ᵉᵐᵉ vitre, inversion d’un clivage, s’inscrit dans la continuité de sa série de dessins Je suis une réalité mécanique qui joue sur le débordement du geste et du protocole par le matériau. »

 

Hélène Guénin

 

© Frédéric Goetz

© Frédéric Goetz